Découvrir les merveilles du Cercle de Diamant islandais

L’Islande est une destination de rêve pour les amoureux de la nature à la recherche d’aventure et de paysages à couper le souffle. Si le célèbre Cercle d’Or dans le sud est incontournable, le Cercle de Diamant dans le nord du pays recèle des trésors insoupçonnés. Nous allons vous présenter dans cet article les merveilles de ce circuit encore méconnu.

Qu’est-ce que le Cercle de Diamant ?

Le Cercle de Diamant est une route touristique créée en 2020 dans le nord de l’Islande. Long de 250 km, ce circuit permet de découvrir en 2 à 3 jours les sites naturels les plus spectaculaires de cette région. Son nom vient de la forme géographique approximative dessinée sur la carte par les différentes étapes de l’itinéraire.

Le Cercle de Diamant inclut 5 arrêts principaux :

  • La cascade de Goðafoss
  • Le lac Mývatn et ses environs
  • La cascade de Dettifoss
  • Le canyon d’Ásbyrgi
  • La ville de Húsavík

Cet itinéraire permet d’explorer une grande diversité de paysages spectaculaires en un minimum de temps : chutes d’eau, lacs, formations volcaniques, canyons, oiseaux et baleines sont au programme !

Les incontournables du circuit

Le Cercle de Diamant rassemble le meilleur de ce que le nord de l’Islande peut offrir. Voici les sites immanquables de ce circuit.

La majestueuse cascade de Godafoss

Notre première étape est l’une des plus belles cascades du pays : Goðafoss. Située près du lac Mývatn, cette chute d’eau en fer à cheval est alimentée par la rivière Skjálfandafljót qui prend sa source dans les glaciers environnants.

Avec une hauteur de 12 m et une largeur de 30 m, Goðafoss est moins haute que certaines cascades islandaises mais sa beauté intacte et sauvegardée en fait un site protégé. On peut l’admirer depuis différents points de vue accessibles par des passerelles de chaque côté de la rivière.

Lire aussi :  Exploration du Val de Villé : Un Trésor d'Alsace

Goðafoss tire son nom d’un épisode historique au moment de la christianisation de l’Islande. La légende raconte que le chef viking Þorgeir Ljósvetningagoði y jeta ses idoles païennes, marquant ainsi le passage à la nouvelle religion.

Le lac aux mille merveilles : Myvatn

Myvatn

Après la cascade, direction le lac Mývatn et sa région environnante, l’une des étapes les plus riches du circuit. Situé dans une zone volcanique active, ce lac peu profond abrite une faune exceptionnelle.

On y trouve notamment un nombre impressionnant d’espèces d’oiseaux, en particulier des canards, faisant le bonheur des ornithologues amateurs. Les paysages aux alentours sont fantastiques, avec des formations volcaniques comme les pitons de lava à Dimmuborgir ou le cratère d’Hverfjall.

Mývatn est aussi réputé pour ses eaux riches en minéraux. Le must est de se relaxer dans les Bains Naturels de Mývatn, un lagon bleuté permettant de profiter des bienfaits de cette eau géothermale.

On pourrait passer des journées entières à explorer les trésors de la région !

L’impressionnante puissance de Dettifoss

Dettifoss islande

Dettifoss est sans conteste la cascade la plus puissante d’Islande. Située dans le nord du pays, dans le parc national de Vatnajökull, cette chute gigantesque de 44 m de haut déverse un flot continu d’eau avec un débit pouvant atteindre 200 m3/s.

L’eau provient du glacier Vatnajökull et sa couleur grisâtre lui donne un aspect encore plus imposant. Le bruit assourdissant de la masse d’eau qui s’abat et l’immense nuage de micro-gouttelettes projeté dans les airs donnent une idée de la force colossale à l’œuvre.

Pour profiter pleinement de la majesté brute de Dettifoss, deux points de vue sont possibles de chaque côté des gorges créées par l’érosion. Ne manquez pas de vous arrêter devant ce spectacle à couper le souffle !

Le canyon légendaire d’Asbyrgi

canyon Asbyrgi

Changement de décor avec le canyon d’Ásbyrgi, une curiosité géologique située au nord-est du lac Mývatn. Cette gorge en forme de fer à cheval de 3,5 km de long sur 1 km de large a été façonnée par les méandres d’un fleuve il y a plus de 10 000 ans.

Lire aussi :  Amsterdam en décembre : Activités incontournables et conseils pratiques

Les parois à pic pouvant atteindre 100 m de haut confèrent à Ásbyrgi un caractère unique. Une belle forêt de bouleaux s’est développée au fond de la gorge. De nombreux sentiers de randonnée permettent d’explorer le canyon et d’admirer la flore et la faune.

Selon une légende viking, Ásbyrgi serait l’empreinte laissée par le sabot du cheval à huit pattes Sleipnir, monture du dieu Odin. Quelle que soit son origine, la beauté sauvage de ce lieu hors du temps ne manquera pas de vous envoûter.

Husavik, la capitale de l’observation des baleines

Husavik en Islande

Dernière étape incontournable du Cercle de Diamant, Husavik est une jolie bourgade de pêcheurs réputée comme la capitale islandaise de l’observation des baleines.

Les eaux poissonneuses au large de la baie de Skjálfandi attirent de nombreuses espèces de cétacés. Depuis le port, il est possible d’embarquer pour une excursion immersive à la rencontre des fascinantes baleines à bosse, orques ou rorquals commun.

Outre l’observation des baleines, cette charmante cité offre de nombreuses activités comme la visite de musées, des balades à cheval ou un arrêt gourmand dans ses restaurants de fruits de mer.

Randonnées et activités nature dans le Cercle de Diamant

Le Cercle de Diamant est le paradis des activités de plein air. De nombreuses randonnées permettent de profiter des paysages à couper le souffle. Voici quelques idées d’activités incontournables :

  • Randonnée au canyon d’Ásbyrgi à la découverte de la flore et de points de vue uniques
  • Trek au sommet du cratère Hverfjall près de Mývatn pour une vue panoramique à 360°
  • Balade à Dimmuborgir et exploration des formations de lave spectaculaires
  • Observation des macareux en été le long de la péninsule de Tjörnes
  • Baignade et détente dans les eaux chaudes du lagon de Mývatn
  • Excursion en bateau à Húsavík à la rencontre des baleines

Les paysages se prêtent aussi à la pratique du VTT ou du 4×4 pour les plus téméraires. Chacun trouvera l’activité de son choix pour profiter au maximum de la nature islandaise !

Quand visiter le Cercle de Diamant ?

L’Islande possède un climat frais même en été. La meilleure période pour visiter le Cercle de Diamant s’étend de fin mai à septembre, avec des températures oscillant entre 8°C et 15°C.

Lire aussi :  Plzen : la perle de la Bohême occidentale

Cette saison offre de longues journées et un enneigement limité, permettant d’optimiser les activités de plein air et la visibilité des paysages. De plus, certaines routes comme celle menant à Dettifoss sont fermées en hiver.

Les mois de juin et juillet sont les plus animés avec le retour des oiseaux et baleines migrateurs. Attention, les moucherons pullulent autour de Mývatn en juin ! Septembre reste très agréable avec des températures douces et moins de foule.

Une virée hivernale est envisageable pour les amoureux du froid extrême. Le Cercle de Diamant revêt alors un manteau blanc étincelant sous les lumières boréales…

Itinéraire et conseils pratiques

Le Cercle de Diamant se découvre au départ de la ville d’Akureyri, accessible par avion depuis Reykjavik. Nous vous conseillons de prévoir 2 à 3 jours pour en faire le tour complet sans se presser.

La location d’un véhicule est indispensable. Optez pour un 4×4 bien adapté aux conditions climatiques, en particulier en hiver. Vérifiez l’état des routes sur le site safetravel.is avant de partir.

Suivez le sens des aiguilles d’une montre en commençant par Goðafoss, puis Mývatn, Dettifoss, Ásbyrgi avant de finir à Húsavík. Prévoyez des arrêts fréquents pour profiter des sites et activités qui jalonnent le parcours.

Emportez des vêtements chauds et imperméables, de bonnes chaussures de marche ainsi qu’un appareil photo pour immortaliser les paysages grandioses qui s’offriront à vous. Enfin, réservez à l’avance votre hébergement qui se fait rare dans cette région sauvage.

Hébergements dans le Cercle de Diamant

Trouver où passer la nuit dans les environs du Cercle de Diamant peut s’avérer un défi. Voici quelques options selon vos préférences :

  • Auberges de jeunesse à Akureyri, Reykjahlíð ou Ásbyrgi pour un budget serré
  • Hôtels confortables à Akureyri et alentours
  • Gîtes et fermes-auberges pour le charme local
  • Campings près des sites naturels pour être au cœur de la nature
  • Bungalows ou cabanes dans la région de Mývatn

Pensez à réserver plusieurs mois à l’avance en haute saison. Optez pour Reykjahlíð ou les alentours de Mývatn comme base pour parcourir le Cercle de Diamant.

Le charme authentique du nord de l’Islande séduit de plus en plus de voyageurs avides d’horizons sauvages. Le Cercle de Diamant est la garantie de découvrir certains des joyaux les plus préservés de l’île de glace et de feu, loin des flux touristiques.

Alors n’hésitez plus, enfilez vos chaussures de randonnée et partez à la conquête des fantastiques paysages du Cercle de Diamant !

Vidéo des lieux